Techniques cartographiques

TECHNIQUES CARTOGRAPHIQUES OU COMMENT COMPLÉTER UN FONDS DE CARTE

La carte est l'outil spécifique de la Géographie. Il est souvent demandé aux élèves, à l'appui du sujet de type 1 de compléter un fonds de carte ou alors un schéma/organigramme. Pour le faire, un accent particulier doit être mis sur le type de figurés à utiliser, car les informations sont exprimées au moyen des figurés qui constituent le langage cartographique. Ainsi, le choix du langage cartographique est une étape importante de la construction d'une carte puisqu'il s'agit de définir les figurés qui permettent de lire les informations contenues dans la carte.

I- Quels types de figurés et pour représenter quoi? Le choix le plus important à faire lorsqu'on veut compléter un fonds de carte est celui des figurés à utiliser. Les figurés sont des symboles utilisés pour cartographier des informations, tracer des limites, des réseaux, montrer des dynamiques, des flux. Alors, ce choix doit être adapté à chaque phénomène étudié. De manière générale, on distingue trois grands types de figurés.

1- Les figurés ponctuels: On les représente par des figures géométriques: cercles, carrés, rectangles, étoiles, triangles. 

 

On utilise ces figurés pour représenter des éléments qui ont une localisation ponctuelle: C'est le cas

  • Des villes (cercles, carrés ou triangles), 
  • Des volcans (triangles pleins ou vides),
  •  Des séismes (cercles pleins ou vides), 
  • Des gisements miniers ou ressources naturelles (pétrole, gaz, or diamant, etc.) On utilise des cercles, des triangles, des losanges, ou des symboles chimiques (minerais Ex. Or=Au), 
  • Des complexes industriels (étoiles), 
  • Des infrastructures (ports, aéroports, technopoles ou parcs scientifiques) on utilise des cercles, des étoiles, des losanges. NB: Pour le Port et l'aéroport, on peut utiliser des idéogrammes c'est à dire, des dessins qui représentent ces éléments (Avion pour aéroport, bateau pour port et la taille de ces idéogrammes est en rapport avec l'importance des ces infrastructures).

2- Le zonal ou figurés de surface: On le représente par des hachures, des plages de couleur, des quadrillages, des trames de points et des symboles mathématiques. On utilise le zonal pour des phénomènes qui s'étalent en surface: régions climatiques, zones agricoles et d'élevages, ensembles politiques ou clubs d’États, régions industrielles). NB: Lorsqu'on utilise des hachures, leur espacement doit être le même et leur sens permet de varier les informations: ainsi pour les plaques par exemple, on peut les représenter par des hachures verticales, horizontales, obliques ou des quadrillages. Le zonal sert à cartographier:

Carto 1

  1. Des régions naturelles (océan, mer, zone climatique, désert, forêt dense, région agricole, zone d'élevage), 
  2. Une région industrielle,
  3. Un quartier de ville, des pays
  4. Des régions d’occurrence des phénomènes (faim, inondations, stress hydrique, famine, guerre),
  5.  La mesure des inégalités (PNB, IDH, PIB, développement économique),
  6.  Les densités de populations (plage de couleurs),

3- Les figurés linéaires: On les représente par des flèches, des lignes, des courbes, des tirets. Ils servent à tracer des limites, à montrer des dynamiques, des flux, des échanges de marchandises. Ils servent à représenter:

Carto2

  1. Des flux de marchandises (blé, pétrole, gaz), 
  2. Les importations/exportations
  3. Une chaîne de montagne,
  4. Un escarpement de faille,
  5. Un rift, des fosses, des isothermes, des isohyètes, des courbes de niveau, un courant marin
  6. Le déplacement d'un phénomène (cyclone, exode rural, immigration), 
  7. Les limites des régions naturelles (océans, zone climatique)
  8. Des zones d'influence d'une région,
  9. Des aires culturelles,
  10.  Des ensembles économiques;
  11. Un front pionnier,
  12. Un littoral touristique,
  13. Des voies de communication (fleuve, chemin de fer, route).

Après avoir identifié les éléments à cartographier et les types de figurés qu'il faut utiliser, on procède à la cartographie de ces différents éléments. Mais, le travail ne s'arrête pas là: Il faut construire une légende où on explique les symboles ou figurés utilisés et ce qu'ils ont servi à cartographier, après avoir adopté la légende, on donne un titre à la carte Ex: L'industrialisation du Cameroun, L'agriculture camerounaise, Le volcanisme dans le monde. Ce titre est encadré ou souligné et se place au dessus de la carte. Après le titre, on indique la direction ou Nord géographique  (voir ci dessous à côté de la légende)(Le Nord géographique se place au dessus de la carte, à droite, soit NNO).

 

Jap

Mondo

 

                  

9 votes. Moyenne 4.44 sur 5.

Commentaires (4)

1. Toukap nono serval lundi, 21 Janvier 2013

s'il vous plait monsieur veillez créer un site pour tous les autre cours parce que je pense que utilisé une adresse pour stocker les cours ce n'est pas une bonne idée car de la sorte tout individus ayant accès à cette adresse peut soit supprimer les cours soit les modifier or sur un site tel que le votre les visiteurs n'ont pas ce pouvoir.
Je vous adresse mes respect les plus distingués monsieur!

2. Njomi lundi, 21 Janvier 2013

MONSIEUR VOTRE COUR EST Génial et bien détaillé

3. kouakam gwladys samedi, 12 Janvier 2013

Cool mais je sais toujours pas comment faire une avec tous ses éléments

4. steronne kanah lundi, 20 Février 2012

très bon cours de plus très détaillé .j ai aime et surtout bien comprit.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : samedi, 24 Octobre 2015

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×